Rendez votre ordinateur invincible face aux pirates

Retour à l’accueil

Pourquoi ai-je besoin d’un pare-feu ?

Sans pare-feu, votre ordinateur applique la politique de la « porte ouverte ». Données bancaires, mots de passe, numéros de cartes de crédit´┐Ż pratiquement toutes les informations sensibles se trouvant sur votre ordinateur sont à la disposition des pirates. Ils peuvent pénétrer sur votre ordinateur, s'emparer de ce qu'ils veulent et même créer leurs propres « portes dérobées » afin de bénéficier d'un accès permanent à votre ordinateur, quand bon leur semble.

Activités des pirates

Méfiez-vous de ces actions, conçues pour
vous voler ou pour endommager votre ordinateur.
Bloquée par le pare-feu ZoneAlarm Bloquée par l’
antivirus (seul)
Bloquée par le
pare-feu Windows par défaut*
Pirater votre ordinateur en exploitant les ports ouverts  
Déguiser le piratage en interactions réseau inoffensives sur votre ordinateur    
Analyser votre ordinateur pour trouver des ports ou des failles de sécurité pouvant être piratés  
Falsifier des programmes pour créer de fausses versions qui peuvent être utilisées dans une attaque # **  
Installer des logiciels espions inconnus qui envoient vos données (numéros de comptes, mots de passe, etc.) aux pirates **  
Installer des « rootkits » qui donnent aux pirates un accès dissimulé à votre ordinateur
(versions payantes uniquement)
**  
Prendre le contrôle d’un programme légitime (par injection de code) pour voler des données, télécharger des virus, etc.
(versions payantes uniquement)
   

* Configuration par défaut du pare-feu Windows. Le pare-feu en sortie peut être activé, mais il faut une certaine expérience pour le configurer et répondre aux alertes qu’il génère.

# La validation des programmes MD5 de ZoneAlarm détecte les programmes falsifiés ou déguisés.

** Partielle : Avec la détection des comportements, certaines solutions antivirus peuvent reconnaître certains imitateurs de programmes et programmes malveillants inconnus. Une bonne solution antivirus peut détecter les « rootkits » en effectuant des analyses approfondies du système, mais en général, les antivirus ne peuvent pas empêcher l’installation d’un « rootkit ».